Wuji~Taiji

太, tài, trop, très, extrêmement 一, yī, 1, un

tài yī

Au-dessus du grand Terme, il est un être sans terme et sans bornes. Lorsqu’il n’y avait que le Tai-y ou la grande Unité, il n’y avait pas encore de matière; le Tai-tsou est le premier instant où il y en a eut; c’est le grand commencement de la matière; Tai-ki c’est le second instant  et le premier instant où la matière prit des formes. Ainsi le corps et la matière ont un commencement ; il n’y a que la grande Unité qui n’en a point.

  • 太, tài, trop, très, extrêmement, suprême, le plus grand, la stabilité, la paix
  • 一,  yī, 1, un, unique, tout, chaque, le même, unifier, le niveau le plus élevè de l’être
  • 道, dào: doctrine, raison, voie, dire, circuit, intendance

Taiyi est un nom donnée par le livre de la voie et de la vertu (道德經: dào dé jīng) au Tao ( 道, dào). C’est aussi l’ancien nom chinois de l’étoile polaire.

Au sein de l’unité suprême, tài yī, surgit une apparente dualité: Wuji et Taiji. Wuji regarde vers l’un suprême, il est; Taiji se tourne vers la manifestation des dix mille êtres. Wuji est Taiji en tant qu’il se révèle à lui même et en lui même sous forme de multiplicité.

无, 無, wú, non, 71e radical 极, 極, jí, sommet, extrémité, pôle, extrêmement, excessivement, atteindre, parvenir à

wú jí

L’état primitif, alors que la matière était encore imperceptible, s’appelle aussi Hounn-lunn ; ce qui signifie que, alors, tous les êtres à venir dans la suite, étaient contenus comme dans une houle confuse,indiscernables, inconnaissables.

  • 无, 無,  wú: sans, non, pas, il n’y a pas, rien, le néant, 71e radical
  • 极, 極, jí: sommet, extrémité, pôle, extrêmement, faîtage, faîte du toit, le plus grand, le point le plus haut, l’extrême, , atteindre, parvenir à, atteindre la fin, excessivement
  • 四極, sìjí: les quatre coins de la terre, la fin du monde
  • 混,  hùn: confondre, mêler, faire passer pour, s’infiltrer, gagner sa vie tant bien que mal
  • 沌,  dùn: chaos, confus
  • 混沌,  hùn dùn: chaos

Wuji, littéralement le sans faîtage, l’ultime, le sans limites, l’infinie, l’ univers primordial, l’avant Taiji, l’indistinction, le hùndùn, le chaos primitif avant la séparation du ciel et de la terre.

Plan d'une porte d'entrée principale, Shan Men

太, tài, trop, très, extrêmement 极, 極, jí, sommet, extrémité, pôle, extrêmement, excessivement, atteindre, parvenir à

tài jí

Le taiji représente la poutre faîtière d’une toiture alliée à l’idée d’ultime, évoquant en philosophie chinoise l’idée de la suprême poutre faîtière de la structure de l’univers, la clef de voûte indifférenciée d’où apparaissent le yin et le yang.

Il est représenté graphiquement par le diagramme de tàijí ou tàijí tú, symbole représentant la dualité yin-yang.

Dans l’indistinction, le sans forme du Wuji, Taiji distingue l’infinité des possibilités.

Taijitu de Zhou Dunyi
Wu Ji déjà Tai Ji
Tai Ji bouge pour produire Yang
Mouvement jusqu’à sa limite (Ji) puis immobile
L’immobilité produit alors Yin
Immobilité jusqu’à sa limite puis retourne au mouvement.
Un mouvement, une immobilité
Chacun agit comme la racine de l’autre
Et (ils) se séparent en Yin et Yang.
Les deux principes (Liang Yi) sont établis
Yang change avec Yin et ils s’unissent pour produire l’eau, le feu, le bois, le métal et la terre.
Les cinq Qi se déploient sans à-coups
Les quatre saisons avancent à leur rythme.
Les Cinq Eléments ne faisant qu’un sont Yin et Yang.
Yin et Yang ne faisant qu’un sont Tai Ji.
L’origine de Tai Ji est dans Wu Ji.
Dès que les Cinq Eléments sont produits, chacun a son caractère.
La réalité de Wu Ji et l’essence de Deux (les Deux Principes) et de Cinq (Cinq Eléments) se combinent et coagulent merveilleusement.
Le Tao du Ciel (Qian) parfait le Masculin; le Tao de la Terre (Kun) parfait le Féminin.
Les Deux Qi réagissent (copulent) et s’influencent mutuellement, transformant et donnant naissance aux 10 000 choses.
Les 10 000 choses ne cessent de donner naissance et de transformer sans fin.

L’harmonie du yin~yang

Se rapprocher du Taiji c’est essayer de comprendre et de maîtriser la nature essentielle d’une chose dans son unité, son évolution et sa transformation. Le tai chi chuan est une pratique du corps et de l’esprit qui exprime cette pensée qui traite de la réalité des choses au travers de leur évolution dans le mouvement, qui demande d’être dans l’adaptation aux circonstances tout en recherchant l’harmonie, la fluidité, le naturel.

Photographie d'une porte coréenne avec un symbole yin yang

Le poisson yang du diagramme du Taiji (太極圖: taìjítú) symbolise la recherche du calme dans les mouvements, quand l’immobilité optimum est atteint le mouvement reprend. Cela permet la transformation perpétuelle et facilite les trois harmonisations externes pour des applications offensives et défensives efficaces. Le poisson yang permet de connaître son adversaire et de comprendre l’environnement externe.
Le poisson yin du diagramme du Taiji symbolise la recherche de mouvement dans l’immobilité, quand le dynamisme optimal est atteint la tranquillité est retrouvée. Cela facilite l’interchangeabilité perpétuelle et prend en charge les trois harmonisations internes nécessaires pour se protéger et avancer. Il entraîne également la face émotionnelle de l’esprit et développe la compétence dantian. Le poisson yin permet de comprendre le soi et l’environnement interne.
Le diagramme du Taiji est un modèle pour la pratique des arts martiaux internes. On dit que le tai chi chuan étudie les points du diagramme, que le baguazhang étudie le périmètre du diagramme et que le xinyiquan étudie le S du diagramme; le principe prends ainsi trois formes.

Médiagraphie

Histoire Et Tableau de L'Univers... de Jean-Paul Danielo chez Nabu PressHistoire Et Tableau de L'Univers... de Jean-Paul Danielo chez Nabu PressLes pères du système taoiste de Léon Wieger, sous la direction de FB EditionsLes pères du système taoiste de Léon Wieger, sous la direction de FB EditionsUnicité de l'existence et création perpétuelle en mystique islamique de Toshihiko Izutsu aux Editions Les Deux Océans Unicité de l'existence et création perpétuelle en mystique islamique de Toshihiko Izutsu aux Editions Les Deux Océans La voie du calme de Ke Wen et Zhang Zhang Ming, préface Cyrille J-D Javary au Courrier du Livre La voie du calme de Ke Wen et Zhang Zhang Ming, préface Cyrille J-D Javary au Courrier du Livre MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE - L'homme et ses symboles de Jean-Marc Kespi chez Marabout dans la collection SantéMEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE - L'homme et ses symboles de Jean-Marc Kespi chez Marabout dans la collection Santé

Photo du profil de Nuage~Pluie

Nuage~Pluie

Ex quo profecto intellegis quanta in dato beneficio sit laus, cum in accepto sit tanta gloria.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire