Étiqueté : tai chi chuan

Leçon de tuishou par Cheng Man Ching 0

La nouvelle méthode d’apprentissage personnel du Tai Chi Ch’uan selon Maître Cheng

Les deux axes principaux de l’engagement de Maître Cheng : l’un, d’inspiration confucianiste, est orienté vers la transmission la plus large possible des bienfaits du tai chi chuan, sans restriction de nationalité, de continent ou de sexe ; l’autre, d’inspiration taoïste, est orienté vers la recherche de l’épuration, de la douceur et du non-agir (無爲, wú wéi ).

Dérouler le fil de soie 1

Les exercices de dévidage de la soie

Les classiques du tai chi chuan évoquent l’exécution des mouvements de Tai Chi comme le dévidage des fils de soie d’un cocon. L’analogie nous avertit que si la soie est enroulée trop vite, le fil se casse. Si elle est enroulée trop lentement, le fil s’emmêlera. Les exercices de dévidage de la soie apprennent à utiliser une quantité adéquate de force pour générer efficacement des mouvements.

Tuishou 0

Tui shou

Stage de tuishou animé par Dominique Clergue à Villefranche de Rouergue

Compétition de tuishou 0

La défense personnelle

Il a été observé que les personnes qui sont victimes d’actes criminels sont choisis en fonction de leur vulnérabilité apparente et des possibilités générées par leur inattention.

Pratiquer le tai chi chuan permet de se déplacer d’une manière qui reflète une plus grande attention et une plus grande préparation rendant l’agression inconfortable pour un attaquant. Le refus d’opposer la force à la force à la fois protège contre les blessures et évite de se placer dans une position vulnérable.

Taiji 0

Les principes

D’une manière générale, les principes sont les lignes directrices qui sont données dans les classiques du tai chi chuan et quelques autres textes chinois de la même période. Dans la plupart des cas, l’idée racine est celle de wu wei (無為,...

Chats 0

La lenteur

Une pratique régulière de la forme du tai chi chuan permet de faire l’expérience d’une augmentation du sentiment de vitalité et de bien-être. Pour en bénéficier il est nécessaire d’apprendre à relâcher et à détendre son corps et à motiver le mouvement avec des visualisations. Cela nécessite d’être présent et d’éviter un vagabondage de l’esprit. La lenteur permet l’intégration des messages somesthésiques.

Tuishou 0

L’entraînement du tai chi chuan

Le tai chi chuan propose toute une gamme de pratiques depuis un niveau élémentaire jusqu’à un niveau avancé: l’étude de la forme, de l’éventail, de l’épée, de la canne , le tuishou,

Feuilles et fleurs 0

Les caractéristiques du tai chi chuan

La respiration, l’attention et son objet, la spiritualité et la croyance.
Le tai chi chuan n’est pas seulement un exercice physique, mais implique aussi la formation de l’esprit, ce qui a incité certains à en considérer la pratique comme une “méditation en mouvement”.

Cheng Man Ching

Le tai chi chuan

Le tai chi chuan est un art martial chinois interne. Les arts martiaux internes sont attachés au courant taoïste, ils sont basés sur le développement du qì. Il met l’accent sur la relaxation, la concentration mentale et la coordination.

Temple à Taiwan 0

Sur la question de « Song »

« Song » (松, sōng), en gros, « être dans un état ​​de non-tension », est l’âme du tai chi chuan, mais c’est également une notion souvent mal comprise. Beaucoup de pratiquants de tai chi chuan croient, à tort, que pour être « Song », nous ne devrions pas utiliser toute la force, étant de sorte totalement « détendu », sans tension dans nos muscles ou nos articulations. Toutes ces idées sont, en fait, diamétralement opposés à la compréhension correcte de « Song », causant chez de nombreux praticiens, souvent après de nombreuses années de pratique, un arrêt dans leur progrès.