Nuage~Pluie Site

Zhang Sanfeng 0

Zhang Sanfeng

Zhang Sanfeng et les origines antiques du tai-chi-chuan

Portraits de Yè Dàmì, Pú Bīngrú et Dīng Ránqīng 0

Pu Bingru et le Professeur Cheng

Après avoir vu le Tai Chi de Mlle Pu Bingru (1908-1998) sur une cassette vidéo il y a de nombreuses années, j’ai été frappé par la façon dont sa performance ressemblait étrangement à la forme du Professeur Cheng!

Cheng Man Ching 0

Œuvres de Cheng Man-Ch’ing exposées au musée Cernuschi en janvier 1964

Cheng Man-ch’ing s’est surtout consacré aux sujets des fleurs et des plantes, sachant toutefois réserver son talent aux scènes et aux paysages. Ne voulant point exploiter son art mais le servir, il étudia sur le tard la médecine et devint docteur pour gagner sa vie. Il joignit aussi a ses connaissances médicales une pratique soutenue de la boxe chinoise. Celle-ci demande comme la peinture une concentration préalable. Plus sans doute que tous ses contemporains, Cheng Man-ch’ing a poussé a l’extrême limite le rôle de la tension de l ’esprit.

Les griffes du dragon 1

Pourquoi le mouvement lent construit-il la coordination ?

Le mouvement lent est le meilleur moyen d’explorer le territoire d’un nouveau mouvement, de prendre le temps de l’aborder avec curiosité et de mettre beaucoup d’attention sur les détails les plus subtils du mouvement

Le pin solitaire 0

Mer d’encre

A travers ce roman, calligraphié comme une encre chinoise, l’Allemand Richard Weihe retrace l’existence de Chu Ta, prince Ming déchu par les envahisseurs Mandchous, devenu Bada Shanren moine mendiant et peintre de grand talent, véritable maître du grand noir, cet art si délicat de l’encre chinoise.

Cheng Man Ching 0

鄭子太極拳十三篇卷上 – 鄭曼青

Cheng Man Ching écrit la première version de « 鄭子太極拳十三篇卷上 – 鄭曼青 » en 1946, le manuscrit ne sera publié qu’en 1950 à Taïwan. Il sera traduit en anglais par Benjamin Pang Jeng Lo et Martin Inn en 1985.

Eclaircie après la chute de neige - Wang Xizhi 0

Les langues chinoises

Le tai chi chuan comme le qi gong sont des pratiques de réalisation liées à la philosophie, à la pensée et à la culture chinoise. Si ces pratiques se transmettent avant tout d’homme à homme, au sein de lignées, elles sont aussi éclairées et transmises par des textes dont la compréhension se heurte aux difficultés inhérentes à toute traduction.