Nuage~Pluie

云雨

yún yù

Pluie fine en mars Lavis (34 x 26 cm) de Chiang Tsu-Wang, Peintre et calligraphe taiwanais.

Pluie fine en mars – Lavis de Chiang Tsu-Wang

Nuages (云) qui montent dans le ciel avant de s’écouler vers la terre en une pluie (雨) bienfaisante, pluie lourde et riche de récoltes futures qui pénètre la terre avant de remonter au ciel sous forme de brume joyeuse.
Nuage-Pluie,compénétration féconde et union mystique du Yin et du Yang, communion du ciel et de la terre.

Le sinogramme 雲, yún, les nuages, les nuées, les vapeurs provenant des montagnes et des rivières, est composé de deux sèmes: 雨, yǔ, la pluie et 云, yún, les spirales et enroulements des nuages.

Le sinogramme 雨, yǔ, la pluie, resté proche du pictogramme originel, montre quatre gouttes qui tombent des nuages. Les nuages sont représentés ici par un récipient qui s’ouvre vers le bas et qui est suspendu au trait horizontal supérieur, au ciel.

En écrivant sous le sinogramme 雨, celui de champ: 田, on a le tonnerre: 雷. En écrivant après tonnerre le sinogramme 雨, on a l’orage: 雷雨.

L’adepte, l’apprenti, le disciple, le pratiquant, 云水, yún shuǐ, devrait être capable de flotter librement comme un nuage et devrait pouvoir s’adapter à toute situation, tout comme l’eau prend la forme de tout récipient dans lequel elle est versée.

L’eau, 水, shuǐ, voit un trait vertical au centre presque imperceptible, le souffle yang.

Densités - peintures - Pascale Montandon -Jodorowsky - Galerie Forêt verte 2015

Densités – peintures – Pascale Montandon -Jodorowsky – 2015

Ainsi le Yang clair fait le Ciel
Et le Yin trouble fait la Terre ;
Les souffles de la Terre, en s’élevant, font les nuages
Et les souffles du Ciel, en descendant, font la pluie ;
La pluie procède des souffles de la Terre
Et les nuages procèdent des souffles du Ciel.

 

Photo du profil de Nuage~Pluie

Nuage~Pluie

Ex quo profecto intellegis quanta in dato beneficio sit laus, cum in accepto sit tanta gloria.

Vous aimerez aussi...