L’entraînement aux arts martiaux et les quatre éléments

Dans 4 Elements And Martial Arts Training,  dont je propose une traduction ci-dessous, Steve Rowe dresse des portraits de pratiquants en fonction des quatre éléments: terre, eau, air et feu, et évoque en quoi cette analyse est importante pour la pratique et l’enseignement des arts martiaux.

Sensei prenait plaisir à s’asseoir avec les gars après l’entraînement dans le coin salon du Dojo en les regardant et en les écoutant simplement dans leurs échanges traditionnels de vues et de plaisanteries amicales sur les arts martiaux, sur le café et les boissons gazeuses ….

« Si ça ne marche pas dans un vrai combat, quel est le but de l’entraînement ? » Demanda Brian.

« Je ne crois pas que l’entraînement aux arts martiaux se résume à se battre », a déclaré Jed « après tout, on doit également penser à notre santé … »

«Et qu’en est-il de la jouissance pure» a lancé Gary «parfois vous vous entraînez pour la pure  jouissance sensuelle de déplacer votre corps, il n’ y a pas que la santé ou la lutte …».

«J’ai toujours dit que tu étais un coquin», dit Jed, «il doit y avoir quelque chose qui ne va pas chez quelqu’un qui porte un string sous son gi …» Tout le monde rit …

« Ouais, qu’est-ce que Borat dira quand il retrouvera ce qu’il a égaré » plaisanta Brian.

«Au moins, je peux me nettoyer au fil et m’entraîner en même temps» rit Gary.

«Sérieusement, dit Brian, qu’allez-vous faire, ce soir, si vous êtes attaqué sur le chemin du retour», vous avez évoqué la «santé» et la «sensualité» (il a fait ces ridicules «guillemets» avec les doigts), mais  qu’en est-il des combats ? Après tout, nous vivons dans une région où se manifestent violences et et crimes …  »

« Je leur montrerais mon string » plaisanta Gary « cela devrait les intimider! »

« Et si ce n’est pas le cas … » dit Jed, « cela sera encore plus effrayant! »

« Vous êtes des cas désespérés », a déclaré, déçu, Brian, « qu’en pensez-vous Sensei? » Tous les yeux se tournèrent vers Sensei qui n’avait pas réellement réfléchi, mais se détendez simplement en écoutant les plaisanteries.

Sensei resta  pensif  un moment, examinant jusqu’à quel point il répondrait à cette  question, c’était un groupe d’anciens aussi il  profita de l’occasion pour répondre par une courte leçon.

«Nous sommes tous liés au monde de différentes manières, nous sommes tous composés des éléments terre, eau, air et feu …» Sensei était délibérément vague pour attirer l’attention du groupe.

« Eh bien c’est à peu près aussi obscur que la raison qui pousse Gary à porter un string », déclara Brian qui savait ce que Sensei faisait mais ne pouvait pas laisser passer l’occasion pour un peu plus de mises en boîte …

Sensei rit, « comme je l’ai dit, nous sommes tous constitués de  terre, d’eau, d’air et de feu avec des équilibres différents et cela dicte notre rapport au monde.

«Expliquez nous s’il vous plaît …» demanda Brian.

« Il était une fois … » plaisanta Sensei…. « Il n’y avait rien et tout en même temps, alors avec la naissance de l’univers, chaque fois qu’une énergie a été créée c’est une force opposée qui a été créée en même temps, vous comprenez tous les notions de in~yō et de yin~yang donc je ne pas besoin de vous expliquer cela de nouveau. Mais à ce moment là 2 se scinda en 4 avec la terre et l’eau, les énergies yin, et le feu et l’air, les énergies yang. La terre est l’hiver, l’air est le printemps, le feu est l’été et l’automne est l’eau.

Notre corps incarné se compose de ce qui est cultivé dans la terre ou qui vient d’elle, nous sommes constitué d’eau à  99%, nous respirons l’air pour vivre et notre énergie vient de la chaleur ou du feu. Chaque élément a sa propre énergie ou son propre «ressenti». Notre caractère et notre relation avec notre environnement, y compris notre formation martiale, est aussi constitué par la nature de ces énergies.

La terre est pratique, une personne à prédominance terre, comme vous Brian, voudra savoir comment réaliser une technique  et comment en user, il va s’intéresser aux aspects matériels et pratiques, mais peut-être ne sera pas en mesure d’appréhender les buts plus élevés et  plus ésotériques de l’entraînement. Une personne de la terre aura tendance à dire «je fais».

L’eau est basée sur l’émotion, ainsi une personne à prédominante eau dira «je sens», l’eau peut être têtue et prendra souvent un long chemin émotionnel pour y arriver. Ce sont les personnes les plus susceptibles d’être «mouillés» ou en «goutte à goutte» dans le Dojo, mais ne devraient pas être sous-estimées comme ils ont la faculté  de s’en tenir à l’entraînement si vous savez comment les stimuler avec le feu dont ils ont besoin. Rappelez-vous que l’eau peut user continuellement la  pierre et peut aussi  se soucier et être sensible aux autres.

L’air est communication et pensée. Une personne à prédominance air dira «je pense» et sera la personne dans le Dojo la plus susceptible de parler d’entraînement au lieu de le faire. Elle peut penser ce qu’est le bon Karaté et connaîtra toutes les théories mais elle doit être équilibrée avec le côté pratique de la terre pour réussir. Parfois, il faut leur dire de se taire et de continuer. Ayant des connaissances structurées les personnes de type eau peuvent faire de bons enseignants, atant qu’ils se rendent compte qu’ils peuvent aussi ennuyer mortellement les élèves en parlant.

Le feu est énergie et chaleur et la personne de type feu sera la plus susceptible de dire «je suis». L’enthousiasme du feu peut brûler avec rapidité et férocité, les personnes de type feu auront l’énergie et l’humeur pour aller avec. Elles s’entraînent avec entrain et sont susceptibles de se blesser en raison de leur enthousiasme, elles s’enflammeront rapidement et sont les moins sensibles, de sorte qu’elles sont susceptibles de bouleverser les autres étudiants et doivent être équilibrés avec le rythme et la sensibilité de l’eau.

Par conséquent, pour équilibrer la composition en éléments d’un élève, en tant qu’entraîneurs nous devons éveiller les éléments cachés en eux. Une personne de type terre cherchera l’aspect pratique et aura besoin des aspirations plus profondes de l’air et de l’eau dans son entraînement, une personne de type eau voudra donner de la consistance à ses émotions et aura besoin de la volonté et de l’ambition du feu et peut-être de l’esprit pratique et fonctionnel de la terre. Une personne de type air connaîtra la structure et la science du mouvement mais aura probablement besoin de l’esprit pratique de la terre et de la sensibilité de l’eau pour progresser. Une personne de type feu progressera, mais aura besoin du rythme, de l’enracinement de la terre et de la sensibilité de l’eau.

Si nous sommes ignorant, nous ne comprenons pas pourquoi tout le monde n’est pas comme nous avec les mêmes idées, mais quand nous nous rendons compte que les autres sont réellement différents, nous pouvons comprendre pourquoi il y a tant de diversité dans les arts martiaux ..  »

«Et pourquoi certains portent des strings et d’autres pas!» S’écria Gary …

Le philosophe Empédocle d’Agrigente (v. 490-v. 430 AEC) fut le premier à imaginer que l’univers soit composé de quatre éléments fondamentaux: la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu. Chaque chose serait composée de ces éléments primordiaux, seuls ou en association, en plus ou moins grande quantité. Platon (428-348 av. J.C.), notamment dans son dialogue Timée, associa chaque élément à des formes géométriques reliées à des nombres de triangles. Mais l’apport le plus décisif fut celui d’Aristote (384-322 AEC) qui y ajouta la notion de qualités

. Schéma montrant les quatre éléments, saisons et types de corps, basé sur une édition du Liber de Responsione mundi de Isidore de Séville (6ème ou 7ème siècle EC), Augsbourg en 1472. Courtesy Huntington Library. De l'homme comme le microcosme dans le macrocosme universel, illustration de Rober Fludd

Dans cette conception, l’univers est composé de quatre éléments, terre, eau, air et feu. Cette théorie élémentaire est à la base de l’alchimie, qui explique, au moyen des quatre éléments et des qualités, la composition de toute chose. L’astrologie use aussi, et ce jusqu’à aujourd’hui, des quatre éléments, chacun d’eux regroupe trois signes du zodiaque. La médecine médiévale  est héritée des penseurs et médecins grecs Hippocrate (v. 460-v. 370 AEC) et Claude Galien (131-201 EC). Ceux-ci ont intégré la théorie des éléments, qu’Hippocrate a complétée par la théorie des humeurs, systématisée par Galien. Ils ont par là repris une vieille conception grecque qui établit une correspondance entre le microcosme et le macrocosme : le corps humain est le reflet en miniature de l’univers.

Les cinq éléments

Cette conception fait écho à celle des cinq mouvements (五行, wǔxíng) – souvent traduit par éléments en référence à la conception grecque –  de la cosmologie chinoise traditionnelle qui apparurent sensiblement à la même époque (Ve-IIIe siècle AEC) sous les Royaumes Combattants. Ces cinq éléments sont: 金, jīn: le métal;  木, mù: le bois; 水, shuǐ: l’eau; 火, huǒ: le feu; 土, tǔ: la terre ». Rassemblant  en classes de cinq entités une multitude de phénomènes différents, la théorie des cinq phases (五行學, wǔxíng xué), semblable en cela à la pensée grecque, va établir ainsi des chaînes de correspondances entre le macrocosme et le microcosme, entre la nature et l’homme.

 

Médiagraphie

Manager avec la théorie des 5 éléments de Michel Roux chez Dunod dans la collection Progrès du ManagementManager avec la théorie des 5 éléments de Michel Roux chez Dunod dans la collection Progrès du ManagementAcupuncture et psychologie : Pour une approche nouvelle de la psycho-somatique de Yves Réquéna chez MaloineAcupuncture et psychologie : Pour une approche nouvelle de la psycho-somatique de Yves Réquéna chez Maloine

Lexique
  • 先,  xiān: premièrement, d’abord, ancêtre, prédécesseur, défunt
  • 生, shēng: être né, naitre, donner naissance, accoucher, vie, existence, élève, cru, pousser
  • 先生, xiān sheng: monsieur, premier né
  • 先生, sensei: celui qui était là avant moi, qui est garant du savoir et de l’expérience d’une technique ou d’un savoir-faire; instituteur, maître, professeur.
  • 衣, i: vêtement, habillement, transcrit en français par gi
  • 稽古, keiko: étude, entrainement, exercice.
  • 稽古衣, keiko i: vêtement d’entrainement
  • 柔道衣, jūdō i: vêtement de judo; on trouvera donc en français: judogi, aikidogi, karategi, kendogi, etc.
  • いんよう, 引用, in yō: in’yō: yin et yang

 

Photo du profil de Dominique Clergue

Dominique Clergue

Troisième dan Aïkikaï de Tokyo, professeur de la FEQGAE - Union Pro Qi Gong et de la Fédération des Écoles Cheng Man ching, Dominique a créé l'école Nuage~Pluie en 1998.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Et le métal ?
    Quatre ou Cinq éléments ?

  2. Je ne sais pas pourquoi Steve Rowe a retenu l’approche occidentale en 4 éléments plutôt que celle en 5 éléments de la culture chinoise. Même si elles se recoupent en partie, ces deux approches sont différentes et bien sur on n’y retrouve pas le métal.
    Plutôt que de type d’individu j’y identifierais des types de comportement correspondant à un moment donné à des mouvements d’énergie (五行, wǔxíng). J’y rechercherais la liberté de passer d’un mouvement (行, xíng) à un autre en fonction de mes besoins et j’éviterais la stase, de rester figer dans un type de comportement pour des raisons d’éducation, de conditionnement, d’impact émotionnel, …
    行, xìng souvent traduit par élément c’est l’action, le comportement, la conduite personnelle.

Laisser un commentaire