Le Tao de Pooh

« Qu’est-ce que tu es en train d’écrire ? » demanda Pooh, grimpant sur ma table de travail. « Le Tao de Pooh », répondis-je. « Le comment de Pooh ? » s’exclama-t-il, faisant une trace sur un des mots que je venais d’écrire. » Le Tao de Pooh », répétai-je en repoussant sa patte avec mon stylo. « Cela ressemble plus au Oh ! de Pooh », dit Pooh, frictionnant sa patte. « Eh bien, ça ne l’est pas », répondis-je avec humeur. » Et de quoi est-ce que cela parle ? » demanda Pooh en se penchant en avant et en faisant à nouveau une traînée sur un autre mot. « Cela parle de comment rester serein et garder son calme en toute circonstance ! » hurlai-je. » L’as-tu lu ? » demanda Pooh.Une illustration de E.H. Shepard

« When you wake up in the morning, Pooh, » said Piglet at last, « what’s the first thing you say to yourself? » »What’s for breakfast? said Pooh. « What do you say, Piglet? » »I say, I wonder what’s going to happen exciting today? » said Piglet.Pooh nodded thoughtfully. »It’s the same thing, » he said.Une ancienne maxime taoïste dit : « Un voyage de mille lieues commence par un seul pas », le  livre de Benjamin Hoff modeste et merveilleux peut être un joyeux premier pas pour qui veut bien suivre la Voie de Pooh !


  • Le Tao de Pooh
  • Auteur: Benjamin Hoff
  • Illustrations: Ernest-H Shepard
  • Traduction: A Kielce
  • Editeur : Editions Philippe Picquier (28 janvier 2004)
  • Collection : Picquier poche

Présentation de l’éditeur

Winnie the Pooh c’est le célèbre Winnie l’Ourson, cet adorable petit ours qui vagabonde ici et là en posant des questions idiotes et traverse toutes sortes d’aventures, sans jamais perdre ce bonheur naïf qui est le sien. C’est donc en compagnie de Winnie, avec ses amis de toujours, Bourriquet qui se tourmente, Porcinet qui hésite, Coco Lapin qui calcule et Maître Hibou qui pontifie, que le lecteur trouve son chemin à travers les principes du taoïsme.Car les sages sont des Enfants-Qui-Savent. Qui savent quoi ? Lisez ce livre et vous le saurez. Et peut-être votre vie en sera-t-elle changée. En chacun de nous sommeillent un Maître Hibou, un Coco Lapin, un Bourriquet, et un Pooh. Si nous étions malins, nous choisirions la Voie de Pooh. Comme venant de loin, elle nous interpelle, réveillant en nous l’esprit de l’enfant. Elle est peut-être parfois difficile à entendre, mais elle est importante, parce que sans elle nous ne parviendrions jamais à trouver notre chemin à travers la Forêt.


Dans la philosophie taoïste chinoise, le terme « TE » désigne la vertu du tao, son efficacité ou son application pratique. TE est indissociable du principe universel et unitaire qu’est le tao. Le sage, c’est l’homme de TE, décrit par Lao tseu dans le Tao te King et par Tchouang-tseu dans ses oeuvres. Après le succès mondial du Tao de Pooh, Benjamin Hoff poursuit ainsi sa pérégrination dans le monde de la philosophie chinoise, avec la même maîtrise des textes classiques, mais aussi la même verve et le même humour. En guise de compagnons de voyage, on retrouvera ses personnages favoris : A.A. Milne, Pooh l’ourson à la bonhomie spontanée, le morne Bourriquet, le professoral Maître Hibou, le rationnel Coco Lapin, l’imprévoyant Tigrou et bien-sûr Porcinet, qui incarne mieux que quiconque le pouvoir de TE et l’harmonie avec la nature.

Photo du profil de Nuage~Pluie

Nuage~Pluie

Ex quo profecto intellegis quanta in dato beneficio sit laus, cum in accepto sit tanta gloria.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire