La médecine traditionnelle chinoise

Une conception globale de la santé

Trop rapidement qualifiée de médecine douce ou réduite à l’acupuncture, la médecine traditionnelle chinoise est multiple et ses fondements remontent au IIe siècle avant notre ère. Dans le courant du XIX° siècle, grâce aux jésuites revenant de Chine, cette médecine est apparue timidement en occident, et en particulier en France. Même si elle s’est rapidement répandue dans le monde, ce n’est pourtant que dans les années 1975 qu’elle a pris chez nous son véritable essor, tant au niveau de sa pratique que dans l’organisation de son enseignement.

Comment s'approche t-on de la nature?
"En se tenant, seul, debout, sans bouger, observant tous les mystérieux changements qui se produisent en permanence et à l'infini. "
-- Tchouang-tseu

Donner et recevoir
"Cent fois par jour, je me rappelle que ma vie intérieure et extérieure dépend du labeur d'autres hommes, vivants et morts, et que je dois m'efforcer de donner dans la mesure où j'ai reçu, et où je reçois encore."
-- Albert Einstein


"L'esprit cherche et c'est le cœur qui trouve. "
-- George Sand

La douceur
"Avaler le qi du Ciel, emprunter la force de la Terre, prolonger la vie grâce à la douceur."
-- Cheng Man Ching

Art martial
"For one thing, Judo in reality is not a mere sport or game. I regard it as a principle of life, art and science. In fact, it is a means for personal cultural attainment."
-- Kano Jigoro

La vie est un mouvement
"Plus il y a vie plus il y a flexibilité, plus vous êtes fluide plus vous êtes vivant"
-- Arnaud Desjardins

Historique de la médecine chinoise

L’histoire de la médecine chinoise débuterait avec l’apparition de personnages mythologiques aux alentours de 3000 ans avant J.C.

伏羲

Couleur sur soie : Nǚwā et Fúxī

伏羲女媧, Nǚwā à gauche et Fúxī, son frère, à droite. Couleur sur soie au musée de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, Chine

Fú Xī serait à l’origine de la première forme d’écriture grâce aux trigrammes. Il serait l’auteur du Livre des Mutations (易经 : Yì Jīng), dans lequel est évoqué pour la première fois la théorie du 阴阳 yīn~yáng.

神农

 le divin fermier: Shénnóng

Copie d’une vieille peinture de la divinité chinoise de la médecine, de la pharmacie et de l’agriculture, le divin fermier: 神農 Shénnóng, l’empereur des cinq grains: 五穀先帝 Wǔgǔxiāndì. Le dieu est assis à l’entrée d’une grotte, vêtu de son costume traditionnel fabriqué à partir de feuilles, tenant dans la main droite une branche avec des feuilles et des baies, dont il démontre les vertus.

Le Divin Laboureur, Shén Nóng, serait à l’origine de l’agriculture et l’utilisation des plantes médicinales. La légende le décrit comme étant un homme à tête de buffle. Il goûtait les différentes plantes afin d’identifier leurs actions thérapeutiques. Il serait l’auteur du Classique de la matière médicale du Laboureur Céleste (神农本草经: Shén Nóng Běn Cǎo Jīng), premier ouvrage traitant de pharmacopée chinoise.

黄帝

L’Empereur Jaune, Huáng Dì, aurait permis l’un des développement les plus importants de la médecine chinoise et notamment de l’acupuncture. On lui attribue la paternité du Classique interne de l’empereur Jaune (黄帝内经 : Huáng Dì Nèi Jīng), ouvrage de référence dans l’étude de la médecine chinoise. Divisé en deux parties de 81 chapitres chacune, les Simples questions (素问: Sù Wèn) explique pour la première fois les théories fondamentales de cette médecine. Le Pivot spirituel (灵枢: Líng Shū) pose les fondements de l’acupuncture.

Bible médicale de la Chine ancienne: Huangdi Neijing, le classique de la médecine interne de l'Empereur Jaune de Yazhou Han, Chuncai Zhou édité par Les Livres du DauphinBible médicale de la Chine ancienne: Huangdi Neijing, le classique de la médecine interne de l'Empereur Jaune de Yazhou Han, Chuncai Zhou édité par Les Livres du DauphinNei Tching Sou Wen de Houang-Ti, traduction de Jacques-André Lavier chez Pardès dans la collection Bibliotheque tradition chinoisSu Wen : Première Partie de André Duron chez Guy Trédaniel dans la collection AcupunctureSu Wen : Première Partie de André Duron chez Guy Trédaniel dans la collection AcupunctureSu Wen : Deuxième Partie de André Duron chez Guy Trédaniel dans la collection AcupunctureSu Wen : Deuxième Partie de André Duron chez Guy Trédaniel dans la collection AcupunctureSu Wen : Troisième Partie de André Duron chez Guy Trédaniel dans la collection AcupunctureSu Wen : Troisième Partie de André Duron chez Guy Trédaniel dans la collection Acupuncture
Les découvertes archéologiques indiquent que ces principaux textes ont été rédigés plus tardivement. Le Classique de la matière médicale du Laboureur Céleste aurait plutôt été écrit sous la dynastie Han (206 av. J.C. à 220 ap. J.C.). Le Classique interne de l’empereur Jaune quant à lui aurait été rédigé pendant la période des Royaumes Combattants (475 à 221 av. J.-C.).

Nan Jing, classique des difficultés : Traduction et commentaires de Tuan Anh Tran édité par la Librairie You-FengNan Jing, classique des difficultés : Traduction et commentaires de Tuan Anh Tran édité par la Librairie You-FengThe Systematic Classic of Acupuncture and Moxibustion: Huang-TI Chen Chiu Chia I Ching de Mi Huang-Fu, traduction de Shou-Zhong Yang et Charles Chace chez Blue Poppy PressThe Systematic Classic of Acupuncture and Moxibustion: Huang-TI Chen Chiu Chia I Ching de Mi Huang-Fu, traduction de Shou-Zhong Yang et Charles Chace chez Blue Poppy Press
La médecine chinoise est donc riche de 2500 à 3000 ans d’expériences, d’études, d’approfondissements sur l’anatomie, la physiologie et la pathologie humaine grâce à de nombreux textes tels que le Classique des Difficultés (难经: Nán Jīng ), le Traité du Froid Nocif et des maladies diverses (伤寒杂病论: Shāng Hán Zá Bìng Lùn), ou encore le Classique de l’ABC de l’acupuncture et de la moxibustion (针灸甲乙经: Zhēn Jiǔ Jiǎ Yǐ Jīng).

De nombreux autres grands médecins ont largement contribué au développement de la médecine chinoise jusqu’à nos jours toujours en s’appuyant sur ces principaux textes fondateurs.

La médecine traditionnelle chinoise, un ensemble de pratiques

la pharmacopée

本草: běn cǎo
la nature au service de la santé
制藥学: zhì yào xué
les médicaments

l’acupuncture

針灸: zhēn jiǔ
aiguilles et moxibustion

le massage et les mobilisations

按摩: àn mó
quand le bois devient muscle

l’hygiène de vie

wèi shēng (衛生)
quand la terre nourrit le centre

L’hygiène de vie, la protection (衛) de la vie (生), l’art de santé au quotidien, il s’agit donc d’un ensemble de pratiques visant à entretenir la santé, à éviter la maladie :

  • les techniques psychosomatiques et gymnastiques de santé et d’éveil, traditionnellement désignées par le terme de dǎo yǐn fǎ (導引法), elles font partie d’un ensemble de pratiques nommées aujourd’hui qi gōng (气功),
  • la diététique  (营养学: yíng yǎng xué)et la gastronomie chinoise,
  • la musicothérapie,
  • la chromothérapie,
  • la balneothérapie,
  • l’autoprotection : le wǔ shù (武朮), le tai chi chuan,
  • la géobiologie : le fēng shuǐ (風水).

Médiagraphie

Médecines chinoises de Paul Ulrich UnschuldMédecines chinoises de Paul Ulrich UnschuldL'esprit et l'essentiel de la médecine traditionnelle chinoise de Jean-Claude Garnier Précis de médecine chinoise de Eric Marié Précis de médecine chinoise de Eric MariéMédecine traditionnelle chinoise de Jean-Marc KespiMédecine traditionnelle chinoise de Jean-Marc KespiCinq saisons de l'énergie : Médecine chinoise de Isabelle LaadingCinq saisons de l'énergie : Médecine chinoise de Isabelle LaadingChinese Medicine For Beginners: The Top 10 Chinese Medicine Techniques For Optimal Health And Healing de The Healthy ReaderChinese Medicine For Beginners: The Top 10 Chinese Medicine Techniques For Optimal Health And Healing de The Healthy Reader

 

Photo du profil de Nuage~Pluie

Nuage~Pluie

Ex quo profecto intellegis quanta in dato beneficio sit laus, cum in accepto sit tanta gloria.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire