La défense personnelle

Le défense personnelle (self-defense) désigne l’ensemble des techniques de combat pour faire face à une attaque lorsque l’on est désarmé, le terme d’autodéfense renvoyant plutôt à une défense armée.

Se défendre lorsque l’agression est soudaine demande à la victime qui est sous l’effet de la confusion de réagir spontanément en essayant de comprendre ce qui se passe. Si une défense personnelle peut reposée sur les enseignements des arts martiaux, il existe toutefois une différence de taille, la pratique moderne de ceux-ci repose sur le respect de l’adversaire considéré surtout comme un partenaire alors que dans une situation de défense, l’agresseur n’a aucun respect pour sa victime.

Se défendre ne se limite pas à l’application de techniques de combat, mais repose surtout sur la gestion des situations tendues: savoir éviter l’affrontement par le comportement et la parole.

Le tai chi chuan peut avoir un effet rapide sur le sentiment de bien-être d’une personne lorsqu’on le pratique détendu ( 松, sōng ), vertical, le corps unifié mû par la taille, mentalement présent, … Comme art martial, il peut augmenter la compétence et la force, mais c’est un long processus dans lequel une personne doit apprendre à faire face à ses réponses innées, notamment la volonté d’utiliser la force contre la force.

Il a été observé que les personnes qui sont victimes d’actes criminels sont choisis en fonction de leur vulnérabilité apparente et des possibilités générées par leur inattention.

Pratiquer le tai chi chuan permet de se déplacer d’une manière qui reflète une plus grande attention et une plus grande préparation rendant l’agression inconfortable pour un attaquant. Le refus d’opposer la force à la force à la fois protège contre les blessures et évite de se placer dans une position vulnérable. Rien, cependant, ne garantit le succès.

Photo du profil de Nuage~Pluie

Nuage~Pluie

Ex quo profecto intellegis quanta in dato beneficio sit laus, cum in accepto sit tanta gloria.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire