Kaoru Akagawa

Kaoru Akagawa est une artiste et aussi un maître de la calligraphie japonaise traditionnelle, Kana Shodo.

Le syllabaire kana (仮名) a été conçu pour faire face à des éléments de prononciation qui ne pouvait pas être transcris avec les caractères empruntés au chinois. Les calligraphes japonais utilisaient jusqu’alors les kanji (漢字). Soukou Shujitsu est considéré comme le premier texte qui utilise un style unique propre à la calligraphie japonaise. Ce poème Tanka (短歌) fut écrit en 749 après JC, et montre quelques différences avec la calligraphie chinoise. Ono no Michikaze (894-966 AD), l’un des sanseki dits (三 跡, « Trois Brosse Traces » ), avec Fujiwara no Sukemasa et Fujiwara no Yukinari, est considéré comme le fondateur du style authentiquement japonais wayō  (和 様) ou wayō-shodō (和 様 書 道).

Né au Canada, Kaoru Akagawa a grandi aux États-Unis, puis est allé à l’université au Japon et depuis 2007 à Berlin. Ce contexte de globe-trotter l’a conduit à franchir de nombreuses frontières telles celles des pays, des religions, des langues, des cultures, etc. Elle tente également de faire revivre l’ancien syllabaire japonais traditionnel, les caractères kana aujourd’hui et avec son propre style.

 

Nuage~Pluie

Ex quo profecto intellegis quanta in dato beneficio sit laus, cum in accepto sit tanta gloria.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire