Au-delà les montagnes sacrées

Nouvelles peintures à l’encre chinoise

Source: Beyond The Sacred Mountains: New Chinese Ink Paintings, Chiu-Ti Jansen

Seize artistes sont invités par Sotheby, à New York, à réinterpréter le passé et à réinventer une nouvelle vision du paysage avec les simples éléments de l’eau et de l’encre. Le titre chinois 梦幻仙境, Mènghuàn xiānjìng, signifie littéralement « Rêverie en territoire céleste. »

Pics montagneux un jour par temps clair (2013) - Encre de Tai Xiangzhou

La Chine a une tradition picturale séculaire de représentation du monde des immortels. Les montagnes sacrées, inspirés par les traditions taoïste, se trouvent au centre de ces expressions artistiques. Selon le taoïsme, l’objectif fondamental de la pratique est de cultiver et d’obtenir la voie, 道, dào, et de devenir immortel, comme un homme véritable, 真人, zhēn rén , le fait. Beaucoup de chercheurs pensent que l’étymologie du caractère chinois pour immortels, 仙, xiān , dans ses différentes variantes, est liée aux montagnes. Avec leurs imposant pics, leurs grottes mystérieuses et leurs routes de pèlerinage sinueuses, les montagnes ont été le point focal de vénérations avant même la formation du taoïsme religieux. En tant qu’espace habité par les immortels et enveloppé de nuages mystiques, les montagnes demeurent le lieu sacré des temples et des retraites taoïstes, et offrent herbes et champignons magiques qui procurent guérison et longévité. Avec le temps, les montagnes sacrées sont devenus le site des efforts individuels pour chercher l’immortalité, offrant ainsi une évasion hors du temps. En tant que tel, les montagnes sont la parfaite incarnation de la puissance mystique et de la vérité cosmique.

Montagne Jaune n°1 - encre de Zeng Xiaojun - 2014

Montagne Jaune n°1 -Zeng Xiaojun – 2014 – Shuimo / Water Ink: Enchanted Landscapes

Pics montagneux par une journée claire (2013)  de Tai Xiangzhou est un rouleau  à la main exécuté dans le style de Li Tang. Li Tang  ( 1050-1130 ) fut un célèbre paysagiste de l’Académie de Kai Fong, il devint à plus de soixante quinze ans la première personnalité artistique de la nouvelle capitale. Il se réclamait de la tradition de Fan Kuan et est considéré comme le dernier grand paysagiste des Song du Nord. Sa composition « Vent murmurant dans les pins en montagne’ datée de 1124. Il tire profit de traits ayant une texture en ‘’coups hache’’ dont il est l’inventeur, vigoureux traits exécutés le pinceau incliné à l’oblique, pour traduire les strates géologiques. Partiellement enveloppé de brume et de nuages, les montagnes monumentales de Tai portent la signature des coups de pinceau en ‘’coups hache’’  mises au point par Li.

Montagnes aérées, gorges tumultueuses après Li Tang, une encre de Liu Dan, 2004

Montagnes aérées, gorges tumultueuses après Li Tang – Liu Dan, 2004

Il est intéressant de comparer l’interprétation de Tai du style Li Tang avec celle de son professeur Liu Dan, dans « Montagnes aérées, gorges tumultueuses après Li Tang« .

Montagnes en automne, lieues innombrables - encre de Tai Xiangzhou, 2013

Montagnes en automne, lieues innombrables – Tai Xiangzhou, 2013

On retrouve cette interprétation  dans « Montagnes en automne, lieues innombrables » de Tai, qui évoque « Voyageurs au milieu des Montagnes et des Ruisseaux » de Fan Kuan, dont la composition verticale souligne la monumentalité de la nature. Le rouleau de Tai est une illustration des discussions ésotériques exprimées dans l’inscription d’accompagnement. Ces discussions cherchent à établir le caractère fini ou infini du temps et de l’espace, elles se trouvent dans le Vrai classique du vide parfait, 列子, Lièzǐ, chapitre « Questions de Tang ». Le dit chapitre consiste en un dialogue entre Xia Ge et le roi fondateur de la dynastie des Shang. Xia Ge est un sage de l’époque ; on peut tout aussi bien le dire philosophe. Il pense que le temps n’a ni début ni fin, que l’espace n’a pas de limites.

Terre sainte du taoïsme, la Montagne Jaune, 黃山, Huángshān,  a été la source d’une tradition artistique. Montagne Jaune n ° 1  et la Montagne Jaune n ° 2 de Zeng Xiaojun présentent une topographie très différente des interprétations typiques du même sujet qui ont été rendues célèbres par l’École de l’Anhui (安徽 : ānhuī). Beaucoup de peintres associés à cette lignée artistique, notamment Hongren, Zha Shibiao et Dai Benxiao, ont eu tendance à réduire les formes naturelles en compositions maigres et  dépouillées avec des ambiguïtés spatiales, en évitant la tonalité d’encre et de la densité textuelle en faveur de lignes de contour minimalistes. En revanche, la représentation de Zeng de Montagne Jaune est luxuriante et sensuelle, avec des coups de pinceau très texturés et une variation tonale.

Les dizaines de milliers de roches - encre de Hao Liang, 2014

Les dizaines de milliers de roches – Hao Liang, 2014

Roches et grottes de formes dramatiques, ainsi que d’autres éléments picturaux importants de l’imagerie taoïste, figurent en bonne place dans « Les dizaines de milliers de roches » de Hao Liang. Il a utilisé des couleurs rouges et bleues avec parcimonie pour compenser les lavages d’encre noire, qu’il applique de manière variée pour accentuer les nuages et l’atmosphère mystique. « Le ciel, la terre et moi » de Yu Peng (2013) dépeint deux praticiens taoïstes méditant dans différentes grottes, avec un arrière plan d’arbres , de rochers, de montagnes et de grues.

Montagne sainte, n ° 13 - encre de Wong Chung Yu, 2013

Montagne sainte, n ° 13 – Wong Chung Yu, 2013

Dans « Montagne sainte, n° 13 », Wong Chung Yu combine des coups de pinceau classique avec de beaux dessins de structures industrielles comportant des intérieurs et des escaliers exposés, mis en valeur par des lavages jaune et bleu pâle, pour créer un paysage surréaliste qui ne semble pas être habitable par l’homme êtres.


Chinese Contemporary Art: 7 Things You Should Know de Melissa Chiu chez Art Issue Editions, AW AsiaChinese Contemporary Art: 7 Things You Should Know de Melissa Chiu chez Art Issue Editions, AW AsiaArt of Change: New Directions from China de Paul Gladston, Karen Smith, Carol Lu chez Hayward Gallery PublishingArt of Change: New Directions from China de Paul Gladston, Karen Smith, Carol Lu chez Hayward Gallery PublishingCultural Nationalism in Contemporary China de Yingjie Guo chez Routledge Studies on China in TransitionCultural Nationalism in Contemporary China de Yingjie Guo chez Routledge Studies on China in Transition
Zhao Yuan - Landscape in the Style of Yan Wengui and Fan Kuan Impression d'art Print (45,72 x 60,96 cm)Zhao Yuan - Landscape in the Style of Yan Wengui and Fan Kuan Impression d'art Print (45,72 x 60,96 cm)Attributed to Li Tang - Duke Wen of Jin Recovering His State Impression d'art Print (45,72 x 60,96 cm)Attributed to Li Tang - Duke Wen of Jin Recovering His State Impression d'art Print (45,72 x 60,96 cm)Attributed to Zha Shibiao - Landscape with White-Breasted Crows Impression d'art Print (45,72 x 60,96 cm)Attributed to Zha Shibiao - Landscape with White-Breasted Crows Impression d'art Print (45,72 x 60,96 cm)
Traité du vide parfait de Lie-tseu sous la direction de Jean-Jacques Lafitte chez Albin Michel dans la collection Spiritualités vivantesTraité du vide parfait de Lie-tseu sous la direction de Jean-Jacques Lafitte chez Albin Michel dans la collection Spiritualités vivantesHuangshan de Michael Kenna chez Nazraeli PressChinese Art de Stephen W. Bushell chez Sirrocco-Parkstone International dans la collection Temporis SeriesChinese Art de Stephen W. Bushell chez Sirrocco-Parkstone International dans la collection Temporis Series

Photo du profil de Dominique Clergue

Dominique Clergue

Troisième dan Aïkikaï de Tokyo, professeur de la FEQGAE - Union Pro Qi Gong et de la Fédération des Écoles Cheng Man ching, Dominique a créé l'école Nuage~Pluie en 1998.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire