Aperçus de médecine chinoise traditionnelle

Extrait

L’action du Ciel et, par là, du « yang céleste », se fait donc dans un sens centripète et aboutit à une contraction, une condensation. Le travail du Ciel sur la Terre est manifesté par une image que l’on retrouve fréquemment dans les livres anciens, celle de la pluie, qui est une condensation de la vapeur des nuages.

Les souffles du Ciel en descendant font la pluie. (Su Wen Ch. 5)


La Terre, fécondée par le Ciel et alimentée en permanence par lui, « porte la vie » comme une mère et la « nourrit » comme une nourrice.

La Terre amène des forces énergétiques de l’intérieur du corps à l’extérieur, du yin vers le yang.

Ce mouvement correspond à une dissolution, une dilatation, à la formation de vapeurs, de nuages. La réponse de la Terre à l’action du Ciel est traduit par une image que l’on retrouve fréquemment dans les livres anciens, celle des nuages, qui sont l’exhalaison des vapeurs formées par la Terre :

Les souffles de la Terre en montant font les nuages. (Su Wen Ch. 5)

 

Présentation

Ce livre, devenu un classique, présente avec la clarté d’un manuel la médecine chinoise traditionnelle, sans l’isoler de la compréhension du monde qui en constitue la toile de fond. « Le rapprochement de la médecine chinoise traditionnelle, particulièrement l’acupuncture, et de la médecine dite occidentale, écrivent les auteurs, est un des grands événements médicaux du XXe siècle. Un ouvrage sur l’acupuncture, écrit en France, doit s’efforcer de respecter autant qu’il se peut cette vision de l’homme dans le monde qui fonde l’originalité de l’acupuncture chinoise. »

Biographie de l’auteur
  • P. Claude Larre (1919-2001), de la Compagnie de Jésus, a étudié le chinois à Pékin et à Shanghai entre 1947 et 1952. Il fut le fondateur de l’Institut Ricci de Paris et co-fondateur de l’Ecole Européenne d’Acupuncture, ainsi que l’un des grands artisans du grand dictionnaire Ricci (chinois-français). Son nom reste associé à la sagesse taoïste avec laquelle il éclairait son enseignement et donnait toute sa profondeur à l’approche médicale.
  • Le docteur Jean SCHATZ (1919-1984), co-fondateur de l’Ecole Européenne d’Acupuncture, fut un très grand acupuncteur et l’un des principaux artisans de son rayonnement en Europe et dans le monde. Dès 1970, il relança l’étude sérieuse des textes classiques de la médecine chinoise et montra comment ils inspirent encore aujourd’hui une pratique authentique.
  • Elisabeth ROCHAT de la VALLÉE a collaboré dès les débuts avec le P. Larre à l’Institut Ricci et le Dr Schatz à l’E.E.A. Elle est l’auteur de nombreux travaux de traduction et de présentation de textes philosophiques et médicaux chinois. Elle enseigne en France et dans de nombreux autres pays.

L’Institut Ricci de Paris

L’Institut Ricci de Paris fut la création d’un seul homme, le P. Claude Larre. C’était en 1973. Après 17 années en Chine, au Japon et au Vietnam, Claude Larre était habité d’une conviction longuement mûrie : en dépit de la modernisation et des slogans maoïstes, ce sont encore quelques grands textes, ceux du taoïsme ou de la médecine traditionnelle, qui guident les Chinois dans leur manière de vivre et de comprendre le monde. Ces grands textes, ajoutait-il ont aussi un message important pour tout homme, chrétiens compris. Et donc pendant 30 ans, avec sa collègue sinologue Elisabeth Rochat de la Vallée, il a étudié et traduit ces textes et les a commentés à un vaste public en France et à l’étranger.

Fin 1998, l’Institut Ricci de Paris allait consacrer deux ans à terminer l’informatisation du Grand Dictionnaire et à mener à bien son impression. L’ouvrage en 7 volumes parut en janvier 2001. Aujourd’hui, dirigé par le P. Michel Masson et M. Michel Cartier (EHESS), l’Institut est affilié au Centre Sèvres–Facultés jésuites de Paris. Il offre des enseignements sur les traditions chinoises ainsi que sur la société chinoise d’aujourd’hui. Sa dernière publication est Religion et société en Chine ancienne et médiévale, de John Lagerwey, professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes.

L’École Européenne d’Acupuncture

L’École Européenne d’Acupuncture fut fondée en 1976 par le Père Claude Larre, le docteur Jean Schatz et Élisabeth Rochat de la Vallée. Depuis une quarantaine d’années, elle présente un enseignement méthodique : la transposition en français ou en d’autres langues occidentales de ce que disent les textes majeurs chinois, et la présentation organisée des classiques de la médecine avec leur terminologie spécifique dans la perspective chinoise.

L’Association Ricci

L’Association Ricci du grand dictionnaire de la langue chinoise œuvre pour une meilleure compréhension de la Chine. Pour ce faire elle dispose d’un moyen unique : le Grand dictionnaire Ricci de la langue chinoise. Appelé couramment Le Grand Ricci, il s’agit du plus important dictionnaire bilingue jamais réalisé entre le chinois et une langue européenne. La mission de l’association est de promouvoir ce dictionnaire ainsi que d’autres, thématiques, également édités par elle.

Créée en 1987 à l’initiative des Jésuites à l’origine du Grand Ricci, notamment les pères Claude Larre et Yves Raguin, l’Association Ricci est maintenant présente en France, en Chine continentale et à Hong-Kong. Elle est uniquement financée par mécénat et partenariat avec des entreprises qui souhaitent s’associer à ses projets.

Photo du profil de Nuage~Pluie

Nuage~Pluie

Ex quo profecto intellegis quanta in dato beneficio sit laus, cum in accepto sit tanta gloria.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire